AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 EVENT I : LE DEBUT DE L'ETE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


Messages : 275
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 23
MessageSujet: EVENT I : LE DEBUT DE L'ETE.   Jeu 28 Juin - 9:41



Rea, Sia et moi n'avions rien laissé au hasard, tout serait parfait. Les ruelles d'Atlantide avaient été décorées de mille lampions, des dizaines de stand proposaient de la nourriture du monde entier, des attractions et l'ambiance était au rendez-vous. L'été était là, les grandes vacances commençaient. Chaque année nous organisions cette fête sur le modèle japonais, chacun portait un yukata et se donnait rendez-vous sur la grande place à minuit pour un feu d'artifice spectaculaire. J'étais toujours excitée ce jour là, car les enfants souriaient. Ils ne faisaient pas semblant d'être heureux, ils l'étaient. Nous nous en assurions personnellement. Même Rea faisait un effort pour être aimable, elle qui tirait habituellement la gueule. Il fallait croire qu'elle se réservait toute l'année pour ce jour là. Je pris mon temps pour enfiler mon yukata blanc brodé d'or, dont le obi était du même rose que les cheveux. Il était clair et pur, symbole de renouveau et de pureté. Je fis friser les points de mes cheveux et me maquillai, avant de rejoindre mes sœurs.

La nuit était tombée sur cette belle île qu'était Atlantide. Ensemble nous nous rendîmes dans le quartier commerçant de la ville. Quand nous arrivâmes, un murmure parcourut l'assemblée. Ils s'arrêtèrent pour nous regarder et nous saluer puis, quand nous fîmes de même, ils reprirent leurs occupations là où ils les avaient laissées. C'était une réussite totale. La ville brillait de mille feux, les enfants riaient aux éclats en se courant après ou parlaient avec animation. Ils faisaient outre de leurs différences, entamaient une danse qui leur donnerait le courage de se battre jusqu'à l'été suivant. Le courage d'être heureux. Rea se chargea de brochettes de poulpes et de six boulettes et passait son temps à manger, tant et si bien que nous ne l'entendions pas. Sia gardait son calme habituel, faisait régner une atmosphère sereine et apaisée, tandis que je m'étais toute mon énergie dans la transmission de joie et de plaisir. Quelques enfants jouaient de la musique, d'autres les acclamaient. Je regardai d'un air attentif une jeune fille blonde aux yeux violets qui chantait extrêmement bien et me donnait des frissons.

Nous ne fûmes pas beaucoup sollicitées. Beaucoup d'entre eux nous saluèrent avec respect, mais ils ne nous considéraient pas comme supérieures, ce soir. Nous étions leurs amies, pas leurs maîtresses. C'était leur soirée, ils en profiteraient tant qu'ils seraient éveillés. Tous attendaient avec une impatience farouche les feux d'artifice. C'était le moment le plus émouvant de l'année : on racontait que les couples qui s'embrassaient à minuit pile seraient heureux pour toujours. C'était aussi le moment où nous leur passions un message qui résumait ce que nous pensions d'eux. Et chaque année ils étaient terrifiés à l'idée de nous avoir déçu, ayant donné le meilleur d'eux même. Je devais avouer que c'était très émouvant pour moi aussi, j'étais sensible à leur bonheur et à leur malheur. Parfois j'aurais aimé être comme Sia et prendre de la distance par rapport à ça, ne jamais en souffrir. Le bonheur, le véritable bonheur, quand il était ressenti avec une telle fougue, il était douloureux.

Alors minuit arriva. Nous quittâmes les rues, mains liées. Derrière nous, les enfants se pressaient, sautillaient, dansaient, criaient. Leurs yukatas eux-même étaient un feu d'artifice de couleur. Mes soeurs et moi montâmes sur la statue à notre effigie et ils se regroupèrent autour de nous, le visage tourné vers le ciel. Nous nous serrâmes plus fort la main et fermâmes les yeux, concentrées. Alors le feu d'artifice commença. Chaque dessin, chaque couleur sortait de notre esprit. Nous le créions comme il nous venait, nous faisions passer à travers lui nos joies et nos peines. Nous formions l'équilibre. Il était une explosion de vie et un échappatoire à la réalité issu de notre fantaisie. Personne ne put dire combien de temps cela dura. Fascinés, ils retenaient leur respiration et ne pouvaient détourner les yeux. Et quand il prit fin, nos voix ne firent qu'une et résonnèrent dans la nuit.

" Nous sommes fières de vous. Soyez heureux, souriez. C'est la recette du bonheur. Soyez en paix avec vous même et avec autrui, acceptez-vous les uns les autres. Nous vous aimons. "

Alors le silence revint. Les larmes, les rires et les cris fusèrent. Et nous disparûmes.


RÈGLES : A partir de là, vous pouvez poster. Privilégiez les postes courts et rapides, laissez les autres répondre. Vous pouvez instaurer un ordre de passage pour faciliter le déroulement de l'évènement. Vous pouvez choisir d'arriver à n'importe quel moment de la soirée, début comme fin. Vous n'êtes pas obligé de mêler votre personnage à un dialogue entre deux autres membres et pouvez le faire faire ses propres activités. Amusez-vous, et soyez créatifs. JOYEUX ÉTÉ ET BONNES VACANCES A TOUS.

----------------------✄-----------------------------


Alaska & Masamune. Please, stay by my side forever and after. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://h-s-sup.forumactif.com/


avatar


Messages : 217
Date d'inscription : 20/01/2012
Age : 21
Localisation : Dans le sud ♥
MessageSujet: Re: EVENT I : LE DEBUT DE L'ETE.   Mer 5 Sep - 8:38

Le début de l'été. Cette saison où le soleil règne en maître sur le ciel et cogne sans pitié quiconque ne se trouve pas dans son ombre. Pour beaucoup, elle est synonyme de joie, de journées à la mer et de repos après les cours, mais pour moi, elle est aussi synonyme de peur. Dès l'enfance, on m'a dit de me méfier du soleil , qu'il pouvait être très dangereux pour moi et pour ma santé. Et pour cause! Mon grand-père était lui aussi né albinos: il est mort d'un cancer de la peau avant d'avoir atteint cinquante ans. Il y a de quoi être effrayé, non?

Mais là, je n'ai pas envie d'y penser. Les centaines de lanternes éclairant la ville dans la nuit et les sourires joyeux sur chaque visage me disent que l'heure n'est pas à la peur, mais à l'amusement. Vêtu d'un kimono japonais composé de plusieurs nuances de bleus semblable à celui que m'avait offert ma mère il y a une longtemps, je me joins au groupe d'un ami qui passe ici sa dernière année et passe mon début de soirée avec eux. Ensuite, quand l'heure vient, je me rassemble avec les autres autour de la place principale. Les mains jointes, les trois Déesses d'Atlantide se tiennent face à nous, chose que je n'avais jamais vu auparavant. A la fin du feu d'artifice, véritable chef-d’œuvre haut en couleur, elles s'avancèrent. D'une seule et même voix, elles s'exprimèrent en parfaite harmonie:

" Nous sommes fières de vous. Soyez heureux, souriez. C'est la recette du bonheur. Soyez en paix avec vous même et avec autrui, acceptez-vous les uns les autres. Nous vous aimons. "

Un grand silence s'étend après cette déclaration, rapidement suivit par des cris d'euphorie et par des larmes. Pour ma part, je sens un grand frisson me parcourir à l'annonce de ces mots. Les idoles de la ville disparaissent alors de la fontaine et la foule se disperse peu à peu. Je me sépare de mon ami pour le laisser passer du temps avec sa future fiancée -il a prévu de faire sa demande ce soir- et flâne seul entre les stand, observant les autres sans m'approcher.

(Bon bah voila, j'inaugure, même s'il est un peu tard 8D serais-je seul?~)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vision-rpg.forumgratuit.org/
 

EVENT I : LE DEBUT DE L'ETE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!
» L'event d'halloween sur FR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantide : La cité des enfants . :: HISTOIRE; Quand tout à coup, un monde merveilleux apparut devant ses yeux ...  :: Le quartier commerçant.-