AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Anju Lalamani [Finish]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


Messages : 5
Date d'inscription : 18/02/2012
MessageSujet: Anju Lalamani [Finish]   Sam 18 Fév - 6:58



Anju Lalamani



© CRÉDIT - FICHE
Si vous fermez la porte à toutes les erreurs, la vérité restera dehors.
Qui je suis ...
NOM : Lalamani
PRÉNOM : Anju
SURNOM: Ange
ÂGE : 16 ans
NATIONALITÉ : Indien. Il est né en Inde, quoi.
O. SEXUELLE : Bisexuel
MÉTIER EXERCÉ : Bibliothécaire
SECRET INAVOUABLE : Il a une véritable passion pour l'informatique, même si il préfère ne pas le montrer.
DÉESSE PRÉFÉRÉE : Rea, parce qu'elle est sauvage, comme lui. Enfin, d'après Anju.
LA VIE QU'IL ENVISAGE APRÈS ATLANTIDE : Il n'envisage rien, après Atlantide. Tiré de son ancienne vie, il espère simplement pouvoir y rester toujours ...
Ce qu'il faut savoir

J'ai toujours cru en l'existence du Destin et de la Fatalité. C'est pourquoi je pense que je suis vraiment tombé sur une mauvaise page. Je suis né en Inde. C'est beau, l'Inde. Du moins, le côté montré aux touristes. Ils ne voient pas les morts aux milieux des chemins, ils ne voient pas les enfants qui meurent de faim, ils ne voient rien ... Moi, je l'ai vécu dès que mes parents en ont eu assez de m'avoir dans leurs pattes.
Je me suis mis à voler, une pomme par-ci, un morceau de pain par-là. Pour survivre. A cette époque-là, je n'avais encore que 7 ans. Puis je suis tombé gravement malade. Je me suis évanoui en pleine rue, un matin. Et je me suis réveillé dans un hôtel, du "bon" côté. Je ne sais pas pourquoi ce journaliste anglais avait choisi de me ramasser moi plutôt qu'un autre, mais je savais que j'avais de la chance. Il me proposa de venir en Angleterre avec lui, mais je ne voulais pas quitter l'Inde. Il m'écouta, nous y restâmes. Ce nouvel aspect de l'Inde m'enchanta. Arrêter de mourir de faim cent fois plus.
Mais ma maladie ne me quitta pas. Elle dégénéra. Le journaliste ne m'a pas laissé le choix. J'avais 12 ans, je partais pour l'Angleterre. C'était un pays très différent du mien, déjà par la température, et puis par toutes leurs moeurs étranges que je ne comprenais pas. Mais je ne me suis pas attardé sur cet aspect, puisque je me suis dirigé presque directement vers l'hôpital. Je ne sais plus trop quel est le nom de ma maladie, mais en tout cas, c'était pas si grave que ça en avait l'air. Enfin, d'un sens si, puisque je dois faire hyper attention, encore, mais en théorie, ça devrait aller mieux, même si je guérirai jamais.
Après ça, je suis retourné en Inde, seul, mais avec un peu d'argent. J'ai tenté de retrouver ma famille dans les bas-fonds de l'Inde. Autant dire que ce ne fut pas une partie de plaisir. Non seulement pour les trouver, mais encore pour les supporter. Ils m'ont cette fois gardé. De force. Ils m'ont forcé à travailler avec eux, m'ont dépossédé de l'argent que j'avais. Sont partis et m'ont laissé dans la misère, à nouveau. Mais maintenant que je connaissais le bon côté, j'étais fermement décidé à ne pas me laisser faire. Trouver un travail fut facile, en disant que j'avais 17 ans et non 15. Ils n'allaient pas vérifier. Je commençais à lire, écrire aussi, grâce à une des filles qui travaillait avec moi. Et je me suis mis à aimer les livres. Plus que tout.
Un soir, plus d'un an après mon entrée sur le monde du travail, je me pose devant l'ordinateur primitif de la bibliothèque du quartier où je travaille. Pour lire les informations. C'est ainsi que j'apprend que les enfants et adolescents de mon quartier sont régulièrement kidnappés. Je commence à prendre peur. Ben oui, je suis sûr que le kidnappeur, en me voyant, saura très clairement que je n'ai que 16 ans ! Ce soir-là, je rentre chez moi avec discrétion et inquiétude.
La nuit-même, je fis un rêve assez étrange mais captivant. J'étais assis dans un monde blanc, entièrement immaculée. Trois silhouettes se distinguaient sur ce paysage. La première que je vis était une demoiselle rousse, un sourire avenant aux lèvres. La seconde était une demoiselle aux cheveux d'une blancheur de neige, qui me fixait, avec une impassibilité incroyable. La troisième, enfin, avait des cheveux d'un noir de jais, et son air cruel me fascina. Si bien que je gardais mon regard posé sur elle. Elle s'approcha et me tendit la main. Instinctivement, je la pris. Demain, à la gare. Puis mon rêve s'évanouit et je me suis réveillé.
Le lendemain à la gare, je regardais sans arrêt la main que la personne avait touché. Le matin, elle sentait une bonne odeur, mais elle s'est un peu dissipé depuis ... Je constatai avec étonnement que beaucoup d'enfants et d'adolescents étaient là. Tout le monde entra dans le train. Moi aussi. Après quelques mètres, je retombe dans le sommeil. Elles sont là à nouveau, mais je connais leurs noms. Elles me demandent d'une même voix si je mérite de me dégager de cette vie qui me hante.

- Je ... j'ai peur. Terriblement peur. Et je suis ... malade.

Je me suis réveillé brusquement, dans un train sous l'eau ... Ça alors !

Mais en fait, je dis tout ça, mais vous ne savez même pas qui je suis ... Je vais tenter de me décrire rapidement. Alors, déjà, j'ai la peau mate, comme une majorité d'indiens. J'ai des cheveux noirs, et souvent une mèche cache un de mes yeux. Qui sont bruns, eux. Je suis plutôt grand, avec mon mètre quatre-vingt, et je suis super fin. Malgré le fait que je suis un fan du sport, notamment la course, mes muscles sont pas vraiment visibles. J'aime bien les couleurs, alors j'en porte toujours. Il arrive que je porte un casque aussi, puisque j'aime beaucoup la musique.
Sinon, je suis un vrai animal sauvage. J'ai besoin de bouger, de me défouler, mais sur une courte durée. Le reste du temps, je vis tranquillou, entre les bouquins et les ordis. Le journaliste anglais il m'a dit que j'étais un geek, quand j'ai découvert les computers. J'sais pas trop ce que ça veut dire, mais il a peut-être raison. A part ça, je crie quand on m'approche, mais c'est pas parce que j'aime être seul, c'est surtout parce que je sais pas comment je dois faire pour paraître sociable. Je crois, qu'inconsciemment, j'essaye de me protéger ... Il paraît que j'suis pas super intelligent, parce que j'ai tendance à foncer avant de réfléchir. Et puis j'suis assez maladroit aussi. Mais au fond, je suis super gentil, quand on me connait bien. Et puis, je sais pas quoi dire d'autre, vous verrez bien quand on se connaîtra mieux !


Dernière édition par Anju Lalamani le Sam 18 Fév - 14:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Messages : 275
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 23
MessageSujet: Re: Anju Lalamani [Finish]   Sam 18 Fév - 7:24

    Très bon début de fiche, j'adore ! Si tu as un problème n'hésites pas, et bonne continuation :D ( Au passage ton vava c'est de Summer War c'est ça *w* ? )

----------------------✄-----------------------------


Alaska & Masamune. Please, stay by my side forever and after. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://h-s-sup.forumactif.com/


avatar


Messages : 159
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Quelque part entre les étoiles.
MessageSujet: Re: Anju Lalamani [Finish]   Sam 18 Fév - 10:08

Bienvenue ! Tout comme ma chère sœur, j'aime beaucoup ce que tu as écrit pour l'instant. Summer Waaaaaaars D:

----------------------✄-----------------------------

    " Tu ignores sans doute que tu n'as aucun moyens ici, Invité ? Car naturellement, tous les moyens m'appartiennent. "

En r'tard, en r'tard, j'ai RDV quelqu'part ...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atlantide-children.forumactif.org/


avatar


Messages : 5
Date d'inscription : 18/02/2012
MessageSujet: Re: Anju Lalamani [Finish]   Sam 18 Fév - 14:03

Voilà, c'est fini.

Et voui, mon avatar vient bien de Summer Wars. :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


Messages : 159
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Quelque part entre les étoiles.
MessageSujet: Re: Anju Lalamani [Finish]   Sam 18 Fév - 14:48

Hé bien hé bien, tout me paraît en ordre ! Très bonne fiche, félicitations ~
Maintenant, je n'aurais qu'une chose à te dire ... Validé ! Tu pourras donc faire une demande de logement, et tout le tralala. D: Amuse toi bien ici et encore merci de t'être inscrit !

----------------------✄-----------------------------

    " Tu ignores sans doute que tu n'as aucun moyens ici, Invité ? Car naturellement, tous les moyens m'appartiennent. "

En r'tard, en r'tard, j'ai RDV quelqu'part ...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atlantide-children.forumactif.org/



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Anju Lalamani [Finish]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Anju Lalamani [Finish]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Round #1 : Makuno VS Anju
» [Finish] Because I love you ... Athens [Caly' & Alecto]
» you here to finish me off, sweetheart ?
» ...and you finish off as an orgasm. ▽ (camel)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantide : La cité des enfants . :: ENTRER DANS LA LEGENDE. :: « Qui es-tu ? » :: Présentations validées .-