AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Repos en lieu saint ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


Messages : 159
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Quelque part entre les étoiles.
MessageSujet: Repos en lieu saint ~   Ven 4 Nov - 11:46

    La déesse était de bonne humeur en ce jour de beau temps, ce qui était plutôt étonnant, voir extrêmement rare. Mais n'allez pas vous méprendre, en ce qui la concerne, bonne humeur voudrait dire calme et sagesse. Oui, il arrivait à Rea de l'être, car malgré son caractère insupportable, sadique et mauvais, elle restait une déesse qui savait se montrer sage par moments. Elle avançait dans les rues de la cité en regardant le ciel, qui avait d'ailleurs été conçu par les trois sœurs. Tout était finalement faux à Atlantide, tout était artificiel ... Était-ce une bonne chose pour les enfants de vivre dans un monde qui n'était en fait qu'une pure invention ? Peut être vivaient-ils mieux ici que dans le monde dangereux qu'ils fréquentaient avant, mais une fois qu'ils devaient quitter la cité, ils étaient de nouveau replongés dans la crainte et le danger qui était toujours présent là où ils avaient vécu avant de venir à Atlantide.

    Rea se posait beaucoup de questions, et avait usé de sa magie pour ne pas être visible aux yeux des enfants qui pouvaient éventuellement se trouver dans les rues. Elle faisait souvent ça, car elle n'aimait pas vraiment être vue et observée. Elle détestait ça même. Le simple regard d'une personne se posant sur elle l'énervait. Et d'ailleurs il était mieux pour les soeurs Alehandra que les jeunes citoyens de la cité ne les voient pas, ou presque jamais. La déesse marchait au hasard, son esprit étant trop occupé à réfléchir. Elle se retrouva bientôt dans la forêt, pensant rentrer chez elle. Mais au milieu de la végétation luxuriante elle aperçue des pierres. Rea s'approcha et constata que c'était le temple qui leur était consacré, à elle et à ses sœurs, le temple Alehandra. Cela faisait un moment qu'elle n'y était pas venu, et pour son état d'esprit actuel, c'était le lieu parfait pour méditer et se reposer. Elle poussa donc la grande porte de bois couverte de lierre qui se trouvait à l'entrée du bâtiment à moitié en ruines. L'air était humide, et le sol détruit et recouvert en partie de plusieurs centimètres d'eau. Les vitraux cassés ainsi que les trous dans le plafond laissaient passer la lumière du soleil (aussi artificiel que le reste), ce qui éclairait l'eau et lui donnait un éclat particulièrement brillant. Ce temple était vraiment ancien, mais ça lui donnait un certain charme. Quelques gouttes d'eau tombaient des pierres restantes au plafond, et le bruit qu'elles émettaient en tombant dans l'eau couvrant déjà le sol résonnait. Ce son n'était pas désagréable du tout.

    La déesse repéra ce qui semblait avoir été un banc, mais ressemblait plus actuellement à un simple tas de bois recouvert de mousse. Ce petit coin était bien dans l'axe d'un rayon de soleil, et Rea avança en sa direction. Et, comme une "bulle de magie" l'enveloppait constamment, elle s'en servit pour marcher sur la fine couche d'eau. Une goutte tomba du plafond et vint glisser sur son bras, la faisant frissonner sur le coup. Elle se posa sur une planche de bois et retira ses chaussures. Elle s'étendit un peu et laissa doucement entrer ses pieds dans l'eau pour se rafraichir. Elle n'était pas froide, juste à la bonne température. La jeune fille (pas si jeune que ça, en fait) resta là un long moment, les yeux fermés, profitant du calme et de la chaleur qui caressait son visage.

    La solitude la gagna au fil des minutes, et comme il lui arrivait de le faire, elle tendit le bras devant elle et ouvrit doucement sa main, puis après s'être concentrée, fit apparaître ses deux chiens, auxquels elle était très attachée. Il s'agissait de deux gros chiens noir, entre le Bosseron et le Rottweiler, très imposants, effrayants et redoutables. Ils obéissaient extrêmement bien à leur maîtresse, et il ne leur arrivait jamais de ne pas l'écouter.
    Ils vinrent s'allonger de chaque côté de Rea, et elle posa affectueusement ses mains sur leurs têtes. Elle soupira, puis esquissa un faible sourire, son regard dirigé vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atlantide-children.forumactif.org/


avatar


Messages : 275
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 23
MessageSujet: Re: Repos en lieu saint ~   Dim 25 Déc - 11:00

    La charité, c'était fatigant mais ça payait. Parfois Alaska se disait que c'était dommage de ne pas se mêler à la population. Elles évitaient toutes trois d'être vues par les humains et œuvraient tel des fantômes. Ce jour là, la déesse avait d'abord fait un tour à la crèche, où elle avait redonné un peu d'espoir aux tout petits. Invisible à leurs yeux, elle leur avait malgré tout fait de petits baisers sur le front en signe de protection, et avait redonné force et vitalité aux plus grands, qui s'occupaient d'eux. C'était important que chacun garde le moral et s'entraide. C'était ce qu'Alaska, Sia et Rea cherchaient à enseigner aux enfants. Que dans la vie, on était fort lorsqu'on était ensemble. Une leçon bien dure à assimiler pour certains. Car il était courant de voir des enfants se battre, de se lancer des défis. Ce comportement faisait-il vraiment parti de l'apprentissage d'un enfant ?

    Alaska avait ensuite passé du temps à l'école où, silencieuse, elle avait assisté aux cours donné par une fille très sérieuse. Ses leçons étaient réellement passionnantes et il semblait qu'elle aimait ce qu'elle faisait. Cela avait un réel impact sur les gamins qui étaient tous fascinés et buvaient chacun de ses mots. La déesse décida de laisser une petite récompense à la jeune fille : une enveloppe avec une petite augmentation et des félicitations signées de sa propre main. Elle trouverait le tout sur son bureau, à la fin de son travail. Arpentant les rues avec lassitude, Alaska commençait à ressentir de la fatigue. Elle avait besoin de voir Sia ou même Rea dans le pire des cas et discuter. Elle avait besoin qu'on la voit. En fait, elle ne prit même pas la peine de redevenir invisible.

    Ses pas la guidèrent jusqu'au temple Alehandra, duquel provenait une aura très puissante. C'était Rea, à n'en pas douter. Jamais elles ne s'étaient retrouvées ici en même temps. La plus âgée des sœurs sautilla jusqu'à la plus jeune, un sourire aux lèvres. Elle s'assit à côté, trempant ses pieds dans l'eau. Rea avait cette sale habitude de faire apparaître ses chiens terrifiants. Alaska les regardait en biais, espérant qu'ils n'allaient pas lui sauter dessus. D'une voix douce, elle demanda à sa sœur :

    " Alors ta journée ? "


    C'était une question banale qui apporterait techniquement le dialogue. Le courant n'était jamais passé entre elles, peut-être parce que leurs opinions divergeaient trop. Alaska n'en tenait pas rigueur à Rea, même si elle était sûre que c'était ses idées qui étaient les bonnes. Elle privilégiait la douceur et le soutien à la punition. Mais à quoi pouvait bien penser Rea en leur faisant du mal quand ils ne se comportaient pas bien ? Cela dépassait l'entendement de la jeune fille aux cheveux roses. Le temple était un lieu reposant, sain. Il n'y avait pas meilleur endroit au monde quand il s'agissait de se reposer. Le soleil filtrait à travers les vitraux cassés. La mousse montait le long des murs. L'eau remplissait les crevasses faites dans le sol. On entendait seulement le chant des oiseaux. L'endroit paraissait irréel, comme issu d'un rêve. Leur rêve.

    " Cet endroit est vraiment le plus beau d'Atlantide. "


    C'était plus une remarque pour elle, qui était sortie à voix haute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://h-s-sup.forumactif.com/


avatar


Messages : 159
Date d'inscription : 08/05/2010
Localisation : Quelque part entre les étoiles.
MessageSujet: Re: Repos en lieu saint ~   Ven 30 Déc - 12:50

    Alors qu'elle méditait tout en observant un papillon qui voletait gracieusement entre les murs du temple (ou du moins ce qu'il en restait), la jeune déesse fut surprise lorsque l'un de ses chiens, celui qui se trouvait à sa droite, releva brusquement la tête, comme s'il avait perçu quelque chose, voir quelqu'un. Rea était un peu ailleurs aujourd'hui, et n'arriva pas à en faire autant. Un enfant peut être ? Oh non, il ne fallait surtout pas qu'un sale gosse vienne troubler son calme et sa tranquillité. Pas aujourd'hui, pas maintenant. Elle ébouriffa doucement la fine pellicule de poils qui couvrait le crâne de l'animal pour l'apaiser. L'aura devint de plus en plus intense, jusqu'à en devenir divine. Malgré son manque de perspicacité, elle comprit bien vite de qui il s'agissait. Ah, cette chère Alaska ... Pf. Le papillon eut le malheur de passer à portée de main, et pour se calmer Rea le saisit et l'écrasa entre ses doigts. Regrettable ? Pas vraiment, après tout il n'était pas réel, seulement une de leurs inventions pour créer le monde "parfait".

    Elle aperçut sa sœur passer le seuil du temple du coin de l'œil, mais fit mine de ne pas l'avoir remarquée. Elle n'avait nullement envie de lui accorder une attention particulière. En y repensant, c'était étrange qu'elles se rencontrent en ce lieu. Rea y venait très rarement. Pourquoi comme par hasard lorsqu'elle y était, Alaska devait rappliquer ? Venait-elle souvent ici ? La jeune divinité soupira. Sa sœur s'approcha, toute guillerette, mais elle ne la regarda pas, fixant un point au hasard droit devant elle. En entendant les grognements de ses chiens qui retroussaient leurs babines, une lueur cruelle et affamée dans leurs yeux, elle jugea bon de les faire disparaître, et espéra qu'Alaska ne s'attarderait pas. Elle se concentra et claqua des doigts, puis ils s'effacèrent de l'atmosphère laissant derrière eux un nuage de poudre dorée. Le regard vide, elle laissa passer quelques secondes avant de répondre.

    - Ma journée ... ? Depuis quand est-ce que cela t'intéresse, chère sœur ? dit-elle sur un ton ironique. Pour te répondre, je dirais que c'était une journée ennuyante au possible. Autre chose ?



    Il était vrai qu'elle se sentait seule quelques minutes auparavant, mais de là à devoir supporter la présence d'Alaska ... De toutes manières, quelle présence pouvait-elle supporter ? Celle de Sia peut être ? A courte durée en tout cas. Elle se demandait pourquoi elle n'arrivait pas se sentir à l'aise avec sa grande sœur. Et si c'était seulement à cause de sa fierté ? Parce que comme grand nombre de petites sœurs, elle admirait son aînée ? Pour elle s'était inconcevable, le fait d'admirer cette idiote lui donnait la nausée. Rea posa son regard sur sa main qui était pleine de sang du cadavre (si on pouvait toujours nommer cela ainsi) du papillon. Elle la nettoya dans l'eau cristalline et l'essuya sur un morceau de mousse. Le plus bel endroit d'Atlantide ? Possible, il est vrai qu'un certain charme habitait continuellement ce temple. Pour ne pas faire plus d'efforts que ça, elle se contenta d'une réponse sur un ton monotone :

    - Hm, probablement.

    Rea soupira longuement, ne sachant absolument pas quoi dire à Alaska.

----------------------✄-----------------------------

    " Tu ignores sans doute que tu n'as aucun moyens ici, Invité ? Car naturellement, tous les moyens m'appartiennent. "

En r'tard, en r'tard, j'ai RDV quelqu'part ...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atlantide-children.forumactif.org/


avatar


Messages : 275
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 23
MessageSujet: Re: Repos en lieu saint ~   Sam 21 Jan - 3:10

    Alaska ne comprenait pas vraiment pourquoi sa sœur agissait toujours ainsi. Elle était dédaigneuse, hautaine. Si les Déesses avaient eu un cœur qui bat, elle se serait demandé si Rea en avait seulement un. Mais elle ne répondit rien, laissant sa pique la traverser avec un air indifférent. Bien sûr ça lui faisait quelque chose, mais mieux valait ne pas envenimer la situation. Rea avait-elle toujours été comme ça ? A vrai dire Alaska ne s'en souvenait plus. Cela faisait des milliers d'années qu'elles étaient nées ... Ou du moins il lui semblait, compte tenu du temps qui passait plus vite pour elles que pour les humains. L'aînée ricana quelques instants en regardant sa petite sœur et fit apparaître dans ses mains une photo qu'elle tendit à Rea.

    Spoiler:
     

    Elle claqua des doigts et la fit disparaître, avant de sourire joyeusement. D'une voix douce, elle déclara :

    " Si tu ne souris pas avant ce soir, je te promets que toute la ville aura vu cette photo d'ici trois jours ! "


    Ça ne coutait rien d'essayer. De toute façon la Déesse ne montrerait jamais cette image pour protéger sa sœur, mais c'était une bonne menace. Rea marchait aux menaces, puisqu'elle faisait peur aux enfants d'Atlantide pour qu'ils soient sages. Alaska détestait cette pratique, mais après tout elle n'avait pas de contrôle sur elle. Enfin si elle le voulait si elle pourrait, mais en aucun cas elle ne voulait empirer leurs relations. Et puis elle n'était pas du genre à faire du mal aux autres, et se servir de ses pouvoirs sur sa sœur risquerait de la blesser. Elle défroissa sa robe et descendit dans l'eau, qui lui arrivait à mi-mollets. Alaska demanda, le ton sérieux :

    " Rea, est-ce que tu as des souvenirs de nos parents ? "


    Alaska elle, en avait. Elle était plus âgée que Sia et Rea. Mais Sia était encore jeune et Rea naissait à peine quand ils disparurent sans laisser de traces. Elle n'avait jamais demandé à ses sœurs si elles avaient un quelconque fragment de souvenir d'eux.

----------------------✄-----------------------------


Alaska & Masamune. Please, stay by my side forever and after. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://h-s-sup.forumactif.com/


avatar


Messages : 174
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 22
Localisation : Ici et là.
MessageSujet: Re: Repos en lieu saint ~   Dim 18 Mar - 3:45

    Que l'éternité était ennuyeuse ! Sia tournait et retournait dans Atlantide depuis qu'elle s'était levée. Elle était repassée une quinzaine de fois chez elle, avait fait une dizaine de fois le tour de la cité, explorant ses coins et recoins, comme si elle ne les connaissait pas assez. Par ennui, elle avait même assisté à trois cours, mais son aura ayant tendance à ennuyer les humains, elle avait vite quitté la salle de classe. Quel ennui mes amis, quel ennui ! Soupirant, l'éternelle indifférente se dirigea dépitée vers le Vieux Temple. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas observé la statue devant le lieu sacré. Elle venait souvent ici, étant donné que c'était l'un des plus calmes endroits de la cité, mais elle se contentait de s'asseoir, invisible, et de fermer les yeux. Cette fois çi, ses yeux restèrent grands ouverts, et elle analysa chaque traits physique de la représentation des divinités créatrices.

    Alaska avait l'air tellement gentille, tellement simple. Chaque souvenir que Sia avait d'elle la rendait heureuse. Sa manière de parler, de bouger, de penser. Tout en elle était pur. Mais en même temps, l'éternelle indifférente ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter sans arrêt pour sa grande soeur. Quelqu'un d'aussi sensible qu'elle, étant capable d'être si heureuse, devait ressentir une si gande souffrance parfois ! Elle craignait qu'un jour la Déesse aux cheveux roses pâles ne s'effondre de douleur, et ne soit plus capable de se relever. Comment pourraient-elles survivre, Rea et elle, sans leur aînée ? Elles ne pourraient pas, Sia en était persuadée. Elles ne pourraient pas survivre les unes sans les autres.

    Et ce malgré les désaccords fréquents qui confrontaient constamment ses deux soeurs chéries. Chose dûe à leurs caractères aux antipodes l'un de l'autre, probablement. En effet, Rea, au contraire d'Alaska, était une Déesse cruelle, sadique et foncièrement méchante. Pourtant, la Déesse aux cheveux de neige était persuadée que c'était un être triste, sans savoir pour quelle raison elle l'était. Elle avait longtemps chercher à savoir ce qu'il s'était passé pour que sa petite soeur devienne ainsi, mais elle n'avait jamais trouvé. C'était si triste, si dommage ... Le plus grand rêve de la cadette des Alehandra était que ses deux soeurs soient capables de rires ensembles, comme lorsqu'elles étaient encore trop petites pour se rendre compte de leurs différences, avant que Rea ne change.

    La Déesse Neutre se dirigea vers l'intérieur du Temple et s'arrêta immédiatement. Une photo avait volé jusqu'à son visage et avait trouvé judicieux de se coller dessus. Soufflant dessus, elle la prit dans sa main gauche, et se retint de pouffer. Sur cette photo se tenait sa petite soeur, symbole du Mal, crainte et redoutée par tous les enfants d'Atlantide, avec deux petites couettes, les larmes aux yeux et un magnifique pull Bob l'Eponge. En laissant échapper un petit bruit amusé, elle mit la photo dans sa poche intérieure et remarqua avec surprise ses deux soeurs en pleine conversation. Décidément, son ennui de la journée était compensé par beaucoup de surprises !

    Craignant tout d'abord de les surprendre en train de se crier dessus, comme à chaque fois, Sia prit son courage à deux mains et avança, juste assez pour entendre la question de sa grande soeur. Des souvenirs ? Comment la Déesse aux cheveux corbeaux pourrait en avoir, elle ne devait pas avoir plus d'un an lorsqu'ils les avaient quittés ? Non, c'était impossible. Pour sa part, l'éternelle indifférente en avait quelques uns, vagues, étant donné qu'elle devait avoir une dizaine d'années, même pas, lors de leur départ.

    « Moi oui. »

    Paisiblement, la cadette des Alehandra flotta jusqu'à la source d'eau dans laquelle son aînée trempait ses pieds et s'assit à côté. Elle adressa un léger salut de la tête à ses soeurs et développa son arrivée surprise.

    « Je me souviens du sourire de notre mère et des mains douces de notre père. Je me souviens des chansons qu'elle nous chantaient pour qu'on s'endorme, et des histoires qu'il nous racontait. Je me souviens qu'ils nous aimaient, et qu'ils le disaient sans cesse. Je me souviens les avoir aimés. Je me souviens qu'ils nous ont abandonnées. Voil ce dont je me souviens. »

----------------------✄-----------------------------
    « Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens, qui nous empêche d'en inventer un ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atlantide-children.forumactif.org/


avatar


Messages : 63
Date d'inscription : 18/02/2012
MessageSujet: Re: Repos en lieu saint ~   Dim 17 Juin - 4:52

Leurs jambes tremblent, leur tête se met à tourner. Autour d'elles, tout devient noir. Elles rouvrent les yeux, elles sont dans le temple. Mais quelque chose a changé. Le temple est tel qu'il était des siècles auparavant, neuf et majestueux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Repos en lieu saint ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Repos en lieu saint ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le futur tombeau d'un shinobi dans un lieu saint (feat. Kaiser Belzeth )
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» [Lieu] L'église Saint Sauveur de Ryes
» MON REPOS 50 CARREFOUR!!! SOS!
» ROCKY - 11 ans - SPA Saint-Etienne Loire (42)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Atlantide : La cité des enfants . :: HISTOIRE; Quand tout à coup, un monde merveilleux apparut devant ses yeux ...  :: La Vieille Ville. :: Le Domaine des Déesses :: Le vieux Temple-